N° d'ordre : D.U : 1775

EDSPIC : 304

L'UNIVERSITE BLAISE PASCAL – CLERMONT II

Ecole Doctorale

Sciences pour l'Ingénieur de Clermont Ferrand

Thèse

Présentée par

Christophe BASCOUL

pour obtenir le grade de

Docteur d'Université

Spécialité : Génie Mécanique

L'esquisse virtuelle en conception mécanique

Soutenue publiquement le 28 octobre 2007 devant le jury :

Mme COQUILLART Sabine Présidente

Mr DUMONT Georges Rapporteur

Mr LEON Jean-Claude Rapporteur

Mr GOGU Grigore Examinateur

Mr FISCHER Xavier Examinateur

Mr RAY Pascal Directeur de thèse

Laboratoire de Mécanique et Ingénieries,

Institut Français de Mécanique Avancée et Université Blaise Pascal

Remerciements

Le travail que j'ai réalisé dans le cadre de cette thèse est avant tout un travail solitaire mais qui n'aurait pu aboutir sans l'aide et le soutien de tous.

Mes deux premières années de thèse se sont déroulées au sein du LIREST de Cachan sous la direction de Jean-Louis MARTINAND, mon sujet de thèse ayant au départ un lien important avec les effets de l'introduction de nouvelles technologies dans la didactique de la conception mécanique. Je dois remercier Jan-Louis MARTINAND pour son accueil chaleureux au sein du LIREST et Didier MARQUIS qui est à l'origine de mon inscription dans ce laboratoire et aussi de la possible décharge à mi-temps pour la réalisation de ma thèse. Didier est aussi la personne qui a su comprendre que le moment était venu pour moi de me confronter à la recherche, c'est avec lui que j'ai élaboré le sujet de ma thèse.

J'ai réintégré le LAMI pour mes deux dernières années de thèse, grâce à Pascal RAY qui a accepté d'être mon directeur de thèse. Pascal a eu le courage de me pousser au bout de ce travail et c'est à mon sens, le plus difficile à réaliser : écriture du rapport, composition du jury, préparation de la soutenance, etc. J'insisterais juste sur la composition du jury, l'honneur qui m'est fait de soutenir ma thèse devant un jury d'une telle qualité est une des conséquences de l'énorme travail réalisé par Pascal à l'IFMA, au LAMI, dans l'AIP-PRIMECA, etc. Encore merci pour cette expérience (même si j'ai encore beaucoup de progrès à faire).

Mon intégration au LAMI, s'est faite dans l'équipe MMS (Machines, Mécaniques et Système) actuellement orchestrée par Gregore GOGU. Nous avons mis en place tous les deux, une unité de valeur, Méthodes d'innovation et de Conception. J'ai aussi eu la chance de participer au développement de son cours à distance sur l'innovation. Gregore m'a toujours ouvert sa porte en cas de questions sur la physique ou sur la métaphysique, qu'il en soit cordialement remercié.

Jean-Claude LEON et Georges DUMONT, les deux rapporteurs de ma thèse ont eu la patience de faire une lecture approfondie de mon rapport. J'espère avoir pris en compte la majeure partie de leurs remarques, toutes très pertinentes, lors des modifications.

Sabine COQUILLART doit être particulièrement remerciée, en premier lieu parce qu'une partie de mon travail sur la dynamique sous contrainte a pour origine un travail de thèse qu'elle a encadré. Ensuite et plus généralement pour le travail qu'elle effectue pour le développement de la réalité virtuelle en France.

Xavier FISCHER m'a aussi aidé à plusieurs titres, en conception par exemple, les travaux sur la conception interactive à l'ESTIA ou à l'ENSAM de Bordeaux sont totalement en phase avec mes travaux. Ensuite il me paraît important de le remercier une nouvelle fois pour l'énorme travail qu'il fournit dans le cadre de la mise en place de la conférence internationale Virtual Concept et du journal IJIDeM.

Encore un grand merci à l'ensemble des membres de mon jury pour l'intérêt porté à mon travail.

Bien sur, je remercie l'ensemble de mes collègues IFMA ou LAMI, principalement ceux qui ont eu à supporter ma demi-décharge, tous ceux qui prennent régulièrement le café au cercle, les collègues de langue qui m'ont donné les coups de pouce bien utiles pour l'oral et l'écrit. Emmanuel Mesnard, collègue de l'ISIMA, qui m'a permis de profiter du travail en projet de ses étudiants, futurs ingénieurs en informatique, sans eux les threads seraient encore un simple concept pour moi.

Les étudiants que j'ai suivis en projet sur l'utilisation de la réalité virtuelle en mécanique,  m'ont aussi permis d'avancer en confrontant mes visions théoriques à un pratique sans faille. Ils sont pour une bonne part à l'origine de mon sujet de thèse.

Ces quatre années n'ont cependant pas toujours été très faciles à gérer, les amis, la famille sont là, toujours près à vous encourager et c'est pourquoi, je dois du fond du coeur remercier mes amis et ma famille proche, surtout mes parents.

Ma fille, Aurélia, doit recevoir toutes les excuses d'un père qui n'a pas toujours pris le temps dans une période où elle non plus n'en avait pas. Je n'oublie pas son compagon, Philippe, qui m'a prouvé que le golf n'était pas que de la détente (on reste dans la dynamique avec choc).

Je termine ces remerciements par ma femme, Annie, artiste plasticienne, qui m'a donné l'occasion de découvrir un monde très éloigné de la mécanique. Cette découverte explique en partie mon goût pour l'esquisse en tant que processus de création. Les travaux que j'ai réalisés pour elle ces dernières années touchent à des domaines très variés : vidéo, image de synthèse, installation d'oeuvres, etc. Le monde scientifique semble parfois faire preuve de rigueur, dans la qualité de rédaction d'un rapport par exemple, mais c'est en travaillant avec une artiste que j'ai compris ce que le mot rigueur voulait dire.